Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

18 juin 2013

Le point sur les agro-pellets



Si la consommation et la production  de pellets a régulièrement augmenté ces dernières années en France,
les professionnels de l'industrie s'accordent à dire que cette croissance va se poursuivre.
L'enjeu va alors être de trouver de nouvelles sources de matières premières pour produire ces biocombustibles.


A date, les pellets sont fabriqués à partir de résidus de l'industrie forestière et de scieries industrielles.Ces sources sont relativement limitées en France.


Pour répondre à la demande il faudra donc:
- soit importer des granulés bois d'autres pays sachant que le marché subira la même pression à l'international et que le bilan Carbone sera alors défavorable (le transport double ou triple a lui seul le niveau d'émission moyen)
- soit utiliser d'autres combustibles que le bois et c'est la que les agro-pellets interviennent.


Les agro-pellets viennent le plus souvent de la filière agricole. On pense aux résidus de culture comme la paille surtout, voire les sarments des vignes.
 On teste aussi de nouvelles plantes dédiées à la production d'energie comme le miscanthus (cf photo ci-dessus), le switch grass, le sorgho qui poussent vite et peuvent produire du combustible en masse de facon régulière et pérenne.
Enfin on pense aussi a exploiter des résidus industriels comme les coques de noix, les tourteaux produits par les fabricants d'huiles, les résidus de presse des distillerie...


Actuellement l'enjeu est de tester ces differentes possibilités et de mesurer leurs capacités a produire
1/ de l'énergie efficacement (rapport calorifique, taux de cendres)
2/ de facon propre en évitant de dépasser les seuils autorises (émissions polluantes ou acides)
3/ et de facon rentable (cout de récupération des matières, couts logistiques et couts de transformation)


Bioenergie Magazine annoncait par exemple dans son édition de Mai que Valbiom avait par exemple réalisé des test de granulation de miscanthus.
La plupart des normes en vigueur pour les granulés "Haute performance" étaient respectées sauf le taux de cendres, la durabilité et le taux de chlore. Les normes pour les granulés de qualité dite "standard" ou "industrielle" étaient elles respéctées à 100%.


En attendant de trouver des solutions qui permettent d'assurer rentabilité, volume, propreté et stabilité les agro-pellets sont donc utilisés :
- soit en mélange avec du bois
- soit dans les chaufferies industrielles.


Conclusions :
Les utilisations des agro-pellets seront donc amenées à évoluer et à croitre.
Il faudra l'implication de toute la filière notamment pour les chaudières voire les fabricants de poeles et de conduits adaptent leurs produits.

Aucun commentaire: