Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

27 juin 2019

Les prix 2018 du bois énergie vus par l'ADEME

Comme chaque année, l’ADEME publie de nouveaux chiffres autour du marché du bois de chauffage. 3 éléments ont particulièrement retenus notre attention. 


Le bois énergie toujours aussi compétitif par rapport aux autres sources d'énergie.

En 2018, le bois bûches comme source d’énergie principale reste la solution la plus économique quelle que soit la taille de bûches utilisée.

Les granulés de bois arrive juste derrière mais son prix au kWh double par rapport à celui du bois bûche et atteint 6,6 centimes d’€ contre 3,6 centimes d’€ seulement en moyenne pour les bûches.

Le gaz naturel et le bois densifié quant à eux sont au coude à coude avec respectivement 7,3 et 7,8 centimes d’€ par kWh. A noter que comparé au gaz naturel, la consommation de bois densifié est marginale et reste un source d’énergie souvent utilisée en complément du bois bûches.

Le trio de tête est occupé par le fioul domestique, le propane, et pour finir l’électricité, tous au dessus des 10 centimes d’€ le kWh, voire jusqu’à 16 centimes le kWh pour l’électricité.


 
Source ADEME Combustible bois et biomasse 


Augmentation modérée du prix du « bois énergie » par rapport aux autres sources d’énergie.

Depuis 1 an, la plus forte croissance du prix du kWh est réalisée par le bois bûches avec + 3%.
Une augmentation de seulement 1% pour le granulé et même une baisse de 1% enregistrée sur le bois densifié.

Cependant, depuis 2011 c’est le granulé qui enregistre la plus forte augmentation avec + 17%, en particulier entre 2011 et 2012 avec un bon de près de + 10%. Même chose pour le bois bûche avec une hausse de 9% du prix du kWh entre 2012 et 2013. Cette croissance se poursuivra encore 2 ans.

2015 marque la rupture et les prix se stabilisent pour le granulé comme pour le bois bûche. Les principales raisons de cette baisse sont liées aux conditions climatiques mais aussi au maintien de la compétitivité quand les énergies domestiques concurrentes s’orientent à la baisse.

Le prix du bois densifié quant à lui reste relativement stable en 7 ans, ne dépassant pas les 8% d’augmentation depuis 7 ans.

En comparaison, entre 2017 et 2018 le gaz naturel enregistre une hausse de 7%, et le fioul de 17% ! Quant à l’électricité, seulement 3% de hausse mais souvenez-vous que le prix de son kWh est presque 5 fois plus élevé que celui du bois.


 
Source ADEME

3 critères principaux impactent le prix du bois bûches

Au-delà de la taille, d'autres éléments ont une incidence directe sur le prix moyen du bois bûche.

La zone géographique tout d’abord, selon la disponibilité plus ou moins forte de la ressource. De ce fait, les 3 premières régions dans lesquelles le prix du bois est le plus élevé sont la Bretagne, les Pays de la Loire et la région PACA.
Au contraire, source de matière première, les régions Bourgogne, France Comté et Limousin pratiquent les prix les plus bas.
Pour en savoir plus sur le boisement des différentes régions.

Vient ensuite l’impact de la livraison dont le prix est directement lié à la distance parcourue et aux quantités minimum exigées (généralement associées à des tarifs dégressifs).
98% des revendeurs de bois bûches indiquent proposer la livraison à leurs clients et seulement 8% de leur production est vendues sans livraison.

Pour finir, les essences et le taux d’humidité ont également un impact sur le coût final.
Les bois durs seront plus onéreux que les résineux. Même chose selon que le bois est acheté avec un taux d’humidité < à 20% ou s’il doit être séché (bois vert). En 2018, 87% du bois vendu présente un taux de séchage > à 1 an. Il faut compter 13€ d’écart par stère entre bois sec et à sécher.

Pour en savoir plus


22 juin 2019

Bois-de-Chauffage.Net sur Le Monde ;)

Ce n'est pas souvent qu'on se retrouve à la Une d'un quotidien Et c'est ainsi que Bois-de-Chauffage.Net s'est retrouvé par hasard sur la page d'accueil du Monde.

Heureux hasard qui n'a hélas pas duré longtemps.

 Merci Claire d'avoir relevé ça ;) ... les publicités ciblées énervent parfois mais cette fois, elles nous ont fait sourire.
Bel été à tous !


 

29 avr. 2019

Entretien avec Mr Velien : affilié chèque énergie pour l'achat de bois de chauffage


Mr Velien de l'entreprise VELIEN BOIS DE CHAUFFAGE est très engagé dans la promotion du chèque énergie pour l'achat de bois de chauffage. Nous avons échangé avec lui pour savoir comment cela fonctionne pour un professionnel :

La loi prévoit  "tous les fournisseurs d’électricité et de gaz en réseau, les vendeurs de gaz de pétrole liquéfié, de fioul et de combustibles, les gestionnaires de réseaux de chaleur, les gestionnaires de foyers-logements, et les professionnels RGE sont tenus d’accepter le chèque énergie comme moyen de paiement."


- Comment votre entreprise est devenue affiliée Chèque Energie ?

"Non la loi n'oblige pas toutes les entreprises qui vendent du bois de chauffage à accepter les chèques énergie. Seules les entreprise au statut  de commerçant et rattachées à la chambre de commerce avec délivrance d'un k.bis.peuvent l'obtenir.
Aini les entreprises rattachées à la msa ne peuvent pas y prétendre ,les entreprises affiliées à la chambre des métier non plus .

Pour moi auto entrepreneur depuis 2009, il a fallu changer le statut de mon entreprise; démarche que j'ai effectuée auprès du tribunal de commerce de mon département.
Puis j'ai complété le dossier sur chequeenergie.gouv.fr de demande d'affiliation. Le délai complet est 4 mois (il manque toujours un document)."



- Et les clients sont ils nombreux à vous en parler ? Quel est le montant moyen des chèques que vous recevez ?


"Ce sont de nouveaux clients qui nous le demandent car tous ne trouvent pas d'entreprise de détails de bois qui acceptent le chèque énergie.
Mon entreprise s'y est très vite intéressée. J'ai été réactif. Prés 5.8 million de ménages en France sont concernées, le potentiel sur les 5 départements ou je travaille est loin d'être négligeable.
Le montant des chèques varie entre 190€ et 240€ par ménage."


- Quels avantages y trouvez vous ?

"L'important pour mon entreprise est bien sur de se démarquer.

2eme point important, les clients qui bénéficient d'un chèque énergie et qui achetaient leur bois de chauffage aux paysans du coin, se rabattent sur des entreprises déclarées.
Le gouvernement d'une certaine manière, combat ainsi le travail au noir."

24 avr. 2019

Mise a jour de la norme NF Biocombustibles solides - Bois de chauffage




La Norme NF Biocombustibles solides - Bois de chauffage ne reconnait plus que le niveau de séchage H1.

Un distributeur de bois énergie ne pourra plus indiquer que son bois bûche est certifié NF s'il vend du bois  dont le taux d'humidité est supérieur à 20%.

Auparavant le FCBA (organisme gestionnaire de cette certification) proposait 2 catégories :
- H1 : moins de 20% d'humidité
- H2 : entre 20 et 25%

En d'autres termes, la catégorie H2 disparaît.

Les autres critères de certification restent identiques :
- respect des essences annoncées (parmi Chêne / Charme / Hêtre / Frêne / Érable)
- respect de la taille annoncée
- respect des quantités annoncées en m3 lors de la livraison.

Moins de 5 fabricants seraient a date concernés par cette certification.

11 mars 2019

Entre sécurité et déco : Les Plaques de protection murale

Plaque de protection murale : solution facile et rapide pour protéger le mur situé à l'arrière de votre poêle.



La distance de sécurité vous connaissez ?

Vous venez de faire l’acquisition d’un poêle à bois. Mais avant de démarrer un premier feu, assurez vous d’avoir suffisamment protégé vos murs de la chaleur dégagée par votre poêle et particulièrement si ce dernier génère un important rayonnement thermique.

Il est fort possible que cette protection ait été anticipée par la pose d’un placo ignifuge, ou par la présence d’un mur en béton ou en briques réfractaires.

Si ce n’est pas le cas, sachez que la simple pose d’une plaque de protection murale adaptée suffira à protéger vos murs et à réduire la distance de sécurité entre votre appareil et le conduit de raccordement avec votre mur.

Ces plaques de protection murales sont généralement composées d’une couche de laine de roche elle-même recouverte d’une plaque métallique.
Ces protections murales sont disponible dans différentes tailles et peuvent être superposées (ou alignée) les unes aux autres afin de s’adapter à la hauteur du conduit ainsi qu’à la zone à protéger.

Également disponibles dans différents coloris, ces plaques de protection peuvent devenir un véritable objet de décoration pour la pièce dans laquelle elles se trouvent.
Il n’est pas obligatoire de faire appel à un professionnel pour la pose d’une plaque murale. Celle-ci se réalise simplement et rapidement à l’aide de quelques vis.
Toutefois, si la sortie du conduit se situe à l’arrière du  poêle, la mise en place de la plaque de protection devra être percée au diamètre du conduit.
Par conséquent, la pose de la plaque devra impérativement avoir lieu au moment de la pose du poêle.

Nous vendons également sur le site allobois.com (que nous éditons) des plaques de protection pour protéger les sols de la chaleur et des projections émises par le poêle (aussi appelées "plaques de sol").

Dans les 2 cas, le bénéfice n'est pas uniquement lié à la sécurité : une plaque murale ou une plaque de sol, c'est aussi un moyen décoratif de mettre en valeur votre appareil et votre pièce !

27 févr. 2019

Vis ma vie et suggestions d'améliorations


Un site web cela parait simple. Et en fait cela peut l'être car oui, désormais il y a tellement d'outils disponibles qu'on peut très facilement créer un site web.

Mais le gérer, développer son audience, l'améliorer, l'enrichir... cela prend beaucoup de temps.
Bien gérer un site web, c'est la somme de plein de petites choses.

En voici quelques exemples :

Récemment nous avons revu ce qu'on appelle le "chemin de fer". C'est important pour le référencement dans les moteurs de recherche comme Google.


Mine de rien, cela implique un travail considérable car il faut créer beaucoup de contenu. Claire pourra le confirmer ;)




Actuellement nous tentons de mettre en valeur les tarifs qui incluent les frais de livraison.
C'est la mission du jour avec John et Maud (la graphiste)

En effet les visiteurs de Bois-de-Chauffage.net portent bien souvent leur attention sur le prix et c'est bien compréhensible. Encore faut-il comparer des choses comparables...

Les frais de livraison représentent 20 a 30% du coût global (ce n'est qu'une moyenne)... donc comparer le prix d'un combustible livré avec le prix d'un combustible non livré n'est pas "fair" dirait un anglophone.
On trouvait (et des clients nous l'ont dit) que les petits icones avec des camionnettes de couleur n'étaient pas clairs. On va donc changer cela :

AVANT




APRES



Voilà, ce sont de petites choses qui rythment nos journées.
C'est aussi cela Bois-de-Chauffage.Net ;)

D'ailleurs on est preneurs de vos suggestions d'amélioration !
Vous pouvez nous les transmettre via le formulaire de contact :
http://www.bois-de-chauffage.net/contact.php




Salon Flam'Expo


Nous étions partenaires du salon Flam'Expo qui rassemblait les fabricants d'appareils de chauffage et leurs distributeurs.

 Vous pouvez découvrir quelques nouveautés qui y ont été présentées via notre couverture de l'évènement sur Twitter : https://twitter.com/chauffageaubois?lang=fr

La filière ne cesse d'innover et de progresser !
En ligne de mire : La directive européenne d’éco-conception «Ecodesign» ...