Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

4 mai 2017

Le regroupement des distributeurs de bois énergie via un GIE, un format d’avenir ?


Préambule : Cet article intéressera peut-être plus les professionnels que les particuliers, mais il est en tout cas intéressant de comprendre comment les professionnels s'organisent pour tenter de servir au mieux leurs clients.



En  2014, 3 sociétés distributrices de bois énergie, Turlan Combustibles, Ets Leverger et Carlier Combustibles, s'associaient dans un GIE (Groupement d'Intérêt Economique) pour travailler en commun.
Voici le compte rendu de notre entretien avec Mr Turlan, l’un des 3 fondateurs de ce GIE :


Quels étaient les objectifs que vous vous êtes fixés quand vos 3 sociétés se sont réunies ?

L’objectif était de faire de la distribution de bois sur toute l’Ile de France.
Le bois énergie est un produit a faible marge pour les professionnels, c’est pour cela qu’il est important de  mutualiser les efforts.


Quelles sont les contraintes que vous vous êtes imposées ?

Celles de vendre les mêmes produits et la même proposition de service : du bois séché palettisé et des granulés livrés dans les garages avec chariots embarqués.
On a donc une même offre, 1 même discours et 1 même marque à savoir Avenir Energies Bois.


Quels sont les avantages pour vous ?

Cela a le mérite d’être clair pour le client ou qu’il se trouve en Ile de France.

Ensuite , c’est pratique, on se dépanne. Parlons du stockage par exemple. C’est difficile de stocker tous les produits et tout le temps. On n’est jamais à l’abri d’un manque d’espace, d’un retard de notre fournisseur. Du coup quand l’une des sociétés manque d’un produit, on se dépanne entre  membres du GIE. C’est la même chose en cas de panne ou de surcharge, on se rend service.

Et puis le GIE permet de mutualiser nos achats et nos efforts de marque.


Comment gérez-vous la politique de prix ?

Nous nous sommes mis d’accord sur les prix. Les prix produits sont les mêmes partout en Ile de France. Mais les frais de livraison différent.


Et comment vous répartissez-vous les clients ?

Nous avons préalablement défini une zone de livraison pour chacun des membres.
En fonction de cela, on se renvoie des clients entre nous. Ils sont ainsi fournis par la société la plus proche.


Pourtant les marques de chacune de vos entreprises perdurent ?

Oui, On a créé une marque commune et chacun a gardé son entité afin de rester indépendant.
La marque "Avenir Energies Bois"  est aujourd’hui secondaire car le client a besoin d’une proximité avec son fournisseur donc il faut nuancer.
Mais on aimerait développer la marque commune par la suite.


Auriez-vous des conseils à donner à des distributeurs de bois qui aimeraient se rassembler autour d’un GIE ? 

Le point clé a mon avis, c’est de bien définir les zones de livraison entre partenaire.
Il faut créer une forme de solidarité entre les membres du GIE.
C’est aussi ce qui a été fait en Alsace. Je crois qu’ils sont plus de 10 dans leur GIE et cela fonctionne bien.


Quels sont les futurs objectifs du GIE Avenir Energies ?

Notre priorité est de faire venir d’autres partenaires dans le GIE existant pour que chacun soit plus performant dans son rayon d’action.
L’objectif serait de rassembler 5 ou 6  sociétés pour cerner l’IDF.




Aucun commentaire: