Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

12 sept. 2016

Bois de chauffage humide ou bois sec ?


Les avantages d'un bois sec ?


On sait bien qu'un bois sec est bien plus facile à allumer qu'un bois humide, qu'il se consume mieux, qu'il libère plus de calories (meilleur rendement ou PCI pour être exact - Cf graphe de l'etude Ademe brittBois & Fibois 2002) et moins de particules imbrulées.




Quelle est l'unité de mesure ?


On parle bien sur de pourcentage d'humidité.
Ex. mon bois contient 23% d'humidité

La question est de savoir si on prend comme référence le poids du bois sec (anhydre) ou si on prend comme référence le poids initial.

En effet selon la référence de départ, on pourra dire d'un même bois qu'il a 30% d'humidité dans le 1er cas et  environ 25% dans le second.

Si la 1ere référence est celle utilisée dans la construction et l'industrie, dans le secteur de l'énergie on prend le poids initial comme référence...C'est donc celle là qu'on utilisera pour le bois de chauffage.



Comment  mesurer le taux d'humidité du bois de chauffage ?


La seule véritable mesure fiable se fait via une étuve. C'est cher et cela prend 24h...

Les particuliers utilisent des petits testeurs d'humidités comme celui la mais la mesure n'est pas précise et ne se fait qu'en surface; elle est seulement indicative .
Les professionnels ont des outils similaires pouvant parfois mesurer le taux au coeur du bois. Ces outils sont chers mais malheureusement une étude Fibois indiquait qu'ils n'etaient pas tres fiables non plus.

Bref, bien souvent cette mesure ne sera  qu'un indicative (pour donner un ordre d'idée)  et l'allumage du feu sera le juge de paix : Mon bois s'enflamme t'il bien ?



Quel taux viser ? Quel est l'impact du temps de séchage ?


C'est Gael Simon de l'Ecole du Bois qui va nous donner quelques éléments de réponse :

Il y a 2 facteurs d'humidité dans le bois:
- soit il s'agit d'eau a l'intérieur des veines du bois
- soit il s'agit d'humidité dans les fibres du bois.

Si le bois est resté à sécher sans contact direct avec l'eau, le bois va d'abord se libérer de l'eau qui stagne dans ses veines. La vitesse de ce processus sera dépendante de la température exterieure et de l'essence du bois.

Les fibres a elles seules ne pourront jamais contenir plus de 25% d'humidité.
On peut donc dire qu'un bois est sec en dessous de 25% d'humidité.

Si un bois sèche longtemps, d'autant plus s'il est fendu, le taux d'humidité va baisser. Si le bois est ensuite remis dans un milieu humide (ex. un garage mal ventilé) sans etre en contact direct avec l'eau, le taux d'humidité ne pourra pas remonter au dessus de 25% (les fibres peuvent se recharger en eau, pas les veines s'il n'y a pas de contact direct).

Mais faut il prendre 25% comme point de repère ?
Nombre de professionnels (parmi France Bois Buche notamment ou parmi les fabricants d'appareils de chauffage au bois ) recommandent d'utiliser un bois à moins de 20% d'humidité.



Mais le plus simple dans tout cela ...c'est :
- soit d'acheter un bois qui a été séché en séchoir (souvent cher) ou d'acheter du bois densifié (à 7% d'humidité)
- soit d'acheter son bois en avance et de le laisser sécher 1 an avant usage (sous abris).
Dans tous les cas on abordera le sujet du taux d'humidité du bois avec le professionnel avant d'acheter son combustible !

Aucun commentaire: