Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

18 déc. 2014

Etude sur le prix du bois énergie et du granulés



L'Ademe publie son étude annuelle sur les prix du combustible bois.
Vous trouverez les résultats complets en téléchargement gratuit à cette adresse:
http://www.netbois.com/info/article-3547.htm


Voici le  tableau des récapitulatifs des prix par combustible en usage principal  :
(je n'ai pas bien compris le sens de ce même tableau en cas d'usage en appoint ndlr)




Quelques conclusions rapides :

- Le bois buche reste économiquement très intéressant

Ses tarifs augmentent bien moins vite que les autres énergies (4% par an en moyenne), et en particulier les énergies fossiles et ce malgré la hausse de la TVA au 1er Janvier 2014
Cela qui confirme ce que nous observons :
Beaucoup de professionnels sont étranglés. Ils ne savent pas faire passer les hausses de leurs coûts à leurs clients et la concurrence déloyale savonne leur plancher.
Sur le papier, c'est bien, les prix n'augmentent pas.
Dans la réalité, sur le terrain, ce sont des sociétés qui ferment, des chomeurs en plus, des particules dans l'air faute de bois sec. On pourrait parler d' AXPHYXIE...

Précisions que plusieurs vendeurs de bois énergie ont observé une baisse de 40% de leurs chiffres d'affaires cette année. -40% de C.A. avec des marges qui baissent ...on peut imaginer que les pro ne sont pas à la fête cette année !



- Le bois granulés en sac a 7.5c par kW/h  (bien plus souvent utilisé pour les poêles à granulés que les granulés en vrac) est devenu plus cher que le gaz de ville 7.3c par kW/h (et plus cher que dans les autres pays d'Europe).
La baisse des prix du fuel est une autre menace pour l'attractivité de ce combustible mais on sait qu'elle ne durera pas.
Quant à la hausse du prix des pellets, elle semble se calmer. L'étude (se basant sur les chiffres d'Avril 2014) ne voit pas encore de baisse saisonnière des tarifs (dans les autres pays d'Europe les prix du granulé baissent en été) mais je suppose que les importants stocks constitués depuis lors ont changé la donne. Enfin il faut l'espérer.
Cette situation nouvelle (surproduction) devrait aussi redonner un peu de pouvoir aux distributeurs dont les marges s'étaient affaiblies.


- Les facteurs influant sur le prix sont aussi analysés (régions, taille, qualité).
Peu d'information sur les coûts de la livraison car parait il "il n'y a pas de situation connue".  Voila une déclaration bien étonnante. Si les professionnels sont intérrogés, nul doute qu'ils doivent pouvoir indiquer le cout de la livraison et ils sont en tout cas de plus en plus nombreux à le préciser sur Bois-de-Chauffage.Net.





Aucun commentaire: