Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

14 mai 2014

Veut-on du bois sec et une forêt bien gérée ?



Veut-on du bois sec et une forêt bien gérée ? ...la question se pose.
La question ne se pose pas quant à savoir si on veut améliorer la qualité de l'air.

Une trentaine de PPA ou "Plan de Protection de l'Atmosphère" sont en préparation et 15 ont déja été votés comme en Ile de France et le Nord Pas de Calais.
Ces dispositifs visant notamment à réduire les particules fines (mais pas seulement) contenues dans l'air et nocives pour la santé, devraient concerner  47% de la population francaise.

Si le transport et l'industrie sont visées, le secteur résidentiel et le chauffage au bois sont  aussi concernés (par exemple dans le département du Nord, le chauffage au bois contribue à hauteur de  28% à la présence de particules).

Au coeur de leur dispositif, ces PPA prévoient l'utilisation d'appareils de chauffage au bois "performants".
- En Ile de France cela passe par l'interdiction des cheminées à foyer ouvert (explication de ce terme sur le site Cheminee.net  et sur le "PPA" ici )
- Dans le Nord Pas de Calais, les appareils installés ne sont pas concernés, seuls les renouvellements et les installations devront faire appel à des appareils "performants" (rendement > 70%, émissions de particules entre  40 et 80 mg/nm3 soit l'équivalent 5 étoiles Flamme Verte).

Oh...il y a bien une aimable mention "il faudra utiliser du bois bien sec" mais rien de concret.
Comment peut on s'imaginer obtenir des combustions "propres" dans des appareils modernes si les combustibles ne sont pas à la hauteur ? N'est ce pas aussi important que l'appareil ?


La faute à qui  ? ( au risque d'être un peu rapide)
- Une filière trop peu structurée qui n'arrive pas à faire reconnaître son importance, du moins son rôle.
- ou un manque de volonté politique (et de moyens) pour s'attaquer à la vente de bois énergie au noir ?

En tout cas, les professionnels du bois énergie pourront peut-être trouver dans ces PPA l'occasion de se mobiliser et faire valoir leur travail tout en sachant qu'ils seront attendus sur la qualité des produits commercialisés (tels des industriels...).

3 commentaires:

Patrick a dit…

bravo pour ce mail
facile d'imposer n'importe quoi mais plus courageux de cibler les vrais problemes
je suis en accords total avec vous merci pour votre pertinence

Cyril et Van. a dit…

merci Patrick

poeleaboismaison.com a dit…

C'est vrai que c'est un vrai problème. Comme tout combustible le bois rejette de fines particules dans l'air. Certains en profitent pour discréditer un moyen de chauffage économique et durable. Des efforts doivent être faits c'est indéniables pour proposer des poêles de plus en plus performants. Et sensibiliser les consommateurs à suivre quelques règles basiques pour bien entretenir leur poêle.