Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

11 janv. 2013

Progrés en 2013


C'est notable, la filière progresse dans son ensemble.
Voila pres de 5 ans que nous sommes au contact des professionnels du bois energie et les choses changent..souvent en bien...mais pas toutes.


- Les professionnels qui vendent du bois ou des granulés sont de plus en plus disponibles au téléphone. Ils s'organisent mieux afin de répondre aux demandes d'information des clients.
C'est le respect du client qui fait son chemin.


- Les professionnels s'adaptent. Avec retard, avec mesure, ils se mettent aux nouvelles technologies. Beaucoup ont un site web, la plupart gèrent les correspondances email.
C'est d'ailleurs amusant de voir comme nos statistiques évoluent : On a de plus en plus de visiteurs qui cliquent vers les sites des professionnels et de moins en moins de demandes de devis. Internet est plus que dans l'air du temps, pour l'achat de bois, c'est devenu un vecteur clé de communication et d'information. Plus seulement pour les clients, mais aussi pour les professionnels.


- C'est une sensation, pas une certitude, mais j'ai l'impression que le niveau de service s'améliore aussi. Les clients ont besoin de connaitre les dates et horaires de livraison de leurs granules ou de leurs buches avec précision et c'est compréhensible. Ils sont preneurs d'informations sur les essence, le taux d'humidité... Ils s'éduquent.
Pour beaucoup de professionnels c'est une chose entendue meme s'il reste des progrès à faire et de grosses contraintes à gérer.


- La qualité des produits s'améliore t'elle ? Je ne sais pas.
Les industriels comme Poujoulat, les normes, et les association de professionnels poussent en ce sens. Mais les faibles marges de cette filière, coincée par l'augmentation des taxes et du cout du transport mais aussi et surtout par le travail au noir, rendent les progrès difficiles.
Comment financer le stockage du bois sous abris? Le séchage par séchoir  ? Protéger du vol le bois fendu ?  ...L'équation n'est pas simple à résoudre. Cela fait sans doute le jeu du granulés. Il faudra sans doute plusieurs années pour sortir de ces contingences.  J'espere que  2013 partipera à cet effort de longue haleine.


ALors bonne année 2013 et que la saison vous soit douce !

1 commentaire:

Cyril et Van. a dit…

A noter cette petite note d'espoir issue du nouveau numero du magazine Bioenergie Promotion

"Pour les sceptiques de la politique ou de l’Europe, pour les déçus de la conférence de Doha, pour ceux qui observent les coups de freins politiques sur certaines filières renouvelables, et même pour les pragmatiques qui savent que les objectifs sont rarement atteints, il est quand même crédible de penser que les 8 prochaines années seront de bonnes années pour la biomasse-énergie, quoiqu’il arrive."

Source
http://www.bioenergie-promotion.fr/25865/2013-2014-2020-seront-de-bonnes-annees-pour-la-biomasse-energie