Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

25 mars 2016

Salon Bois énergie NANCY 2016 : un bilan mitigé











Un salon plein de défis !

Cette année, le salon bois énergie qui vient de fermer ses portes ce 17 mars 2016, avait choisi le Nord-Est pour relever de nombreux défis. La région est propice à l’événement car elle est réputée être à très fort potentiel pour le bois énergie.

De plus elle est située à proximité de la Belgique et du Luxembourg qui représentent un marché fort intéressant.

Toutefois, pour cette année 2016, les défis du salon étaient énormes :
-    Le salon était uniquement consacré aux professionnels pour la première fois
-    3 jours de salon en milieu de semaine (du mardi au jeudi)
-    Un contexte météorologique délicat avec 2 hivers doux d’affilé, mettant un coup de frein considérable à la consommation en combustibles bois et sur l’investissement en appareils de chauffage au bois
-    Prix des énergies fossiles particulièrement bas mettant le chauffage au bois en position moins favorable par rapport aux gaz et fioul
-    Sans parler du salon de Verone qui s'est tenu il y a peu.


Un marché en net recul pour les bûches

Après une année 2013 qui avait été l’une de des meilleures depuis 2005, les volumes de ventes d’appareils de chauffage au bois en 2015 sont ramenés au niveau le plus bas depuis 11 ans, note Observ’ER. [Données collectées auprès des industriels français du secteur en partenariat avec l’Agence de l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie (Ademe)].

Les secteurs des poêles et foyers fermés à bûches ont enregistrés les chutes les plus sévères avec des ventes en baisse respectivement de 17,5 et 20,2%
Selon Observer, beaucoup de consommateurs ont envisagé de changer de mode de chauffage mais devant la clémence des températures ont décidé de reporter leur achat ».

Cela s’est ressenti au niveau des professionnels du secteur (fabricants d’appareils de chauffage et fournisseurs de combustibles bois) qui ont subi des baisses de chiffre d’affaire, menant parfois à des arrêts d’activités….
Seules les poêles à granulés ont vu leurs ventes  rester à peu près stables.


Une affluence en deçà des attentes

En attendant les chiffres officiels du visitorat, le bilan semble être mitigé.
Pour cette édition 2016, les organisateurs attendaient plus de 8000 visiteurs professionnels avec prés de 400 exposants et sociétés représentées en provenance de toute l’Europe mais aussi du Canada.

De l’avis de certains exposants, le premier jour a été mauvais en terme de fréquentation avec peu de présence de professionnels. Les jours suivants ont été légèrement meilleurs en fréquentation. Le salon a tout de même permis aux exposants de donner rendez vous à leurs distributeurs locaux et de montrer les nouveautés produits.

Le noyau dur des exposants traditionnels comme Poujoulat, Hargassner, Palazzetti a bien répondu présent à ce salon mais au niveau de la taille des stands, il n’y avait pas de grosses folies… Ils nous avaient habitué à des stands plus imposants. Preuve que l'année est dure pour tout le monde...

Heureusement le concours de l'innovation a pu mettre en lumière l'énergie qui anime toujours ce secteur.  On en parle sur notre site Poelesabois.com.

RDV l'an prochain avec on l'espère, un millésime qui sera plus favorable au secteur et donc à a ce salon !



Aucun commentaire: