Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

17 déc. 2010

Faut il payer plus cher pour du bois sec ou l'impact de l'humidité sur le pouvoir calorifique du bois

On le sait, le bois humide est une plaie a bruler.
Pire, c'est un non sens économique écologique et financier!

L'Ademe, dans son etude "Validation des méthodes de mesures des caractéristiques des combustibles bois déchiquetés" disponible en ligne sur www.boisvivant.com, avait mesuré en 2002 l'impact de l'humidite sur le pouvoir calorifique du bois (PCI)

Voici la courbe des mesures qui indiquent bien que plus le bois est sec , plus il est à meme de libérer de l'énergie donc de la chaleur.



Allons au bout de la logique : n'est il pas censé de payer un bois plus cher s'il est sec ?

- C'est d'abord sensé économiquement : le bois ne sèche pas par magie, il faut soit  le stocker de long mois abrité et à l'air libre soit le  passer dans un séchoir : cela coûte de l'argent au revendeur de bois dans les 2 cas .
- Mais c'est aussi un acte censé pour le consommateur : le bois sec va moins polluer et va mieux chauffer.

A noter la mise à disposition de plus en plus fréquence de testeurs d'humidité adaptés au bois de chauffage sur les sites d'encheres et ici.

2 commentaires:

Joelle Bizuerne a dit…

bjr combien coûte une brasse de bois coupe en 50 sec deux deux ans mrc

Cyril et Van. a dit…

Malheuresement Joelle nous ne savons pas ce qu'est une brasse, on devrait parler en m3 voire en stere