Devis bois et granulés

Devis poêle et insert

6 nov. 2007

Ramonage de la cheminée, c'est le moment

L'heure des grands froids arrive, c'est l'heure de penser à ramoner les cheminées et de faire passer le message aux particuliers.

C'est ce que fait adroitement Gilles Angers dans son article en rappelant que c'est encore le meilleur moyen de préserver le Père Noel de la créosote et de le laisser déposer les cadeaux.

Plus sérieusement Gilles Angers donne quelques conseils et mesures de précaution pour éviter un feu de cheminée et du dégagement de monoxyde.

A lire sur :
http://www.cyberpresse.ca/article/20071103/CPSOLEIL/71102234/6938/CPSOLEIL

Brûler du bois, est-ce brûler nos fôrets ? Le mythe de la déforestation en France

Voici encore un reproche qui revient souvent à l'encontre du chauffage au bois : le chauffage au bois contribuerait à la déforestation.

La déforestation est un mythe, en tout cas pour la France.

Comme l'indique cet article de LCI, la fôret française couvre 28% du territoire avec 15 millions d'ha et gagne du terrain (40% de plus que dans les années 50):
" Entre 1984 et 1996, selon l'IFN, la forêt a gagné presque 900.000 ha".

Le chauffage au bois est une des sources de revenus permettant de financer l'entretien et la gestion raisonnée de la fôret Française. Ce n'est malheureusement pas vrai pour tous les pays...

Plus d'information sur la fiscalité des fôrets dans ce même article:
http://bourse.lci.fr/

4 nov. 2007

Financer une installation de chauffage au bois avec les crédits d'impôts

La question des modalités d'application des crédits d'impôts revient assez souvent dans les emails que nous recevons.

Aussi vais-je me permettre de reprendre une partie de l'article de la rédaction du Post (émanation web 2.0 du Monde) concernant les financements des chauffages écologiques qui profitent de dispositifs fiscaux qui en s'applique pas a tous les produits ecologiques:

Installation d'un système de chauffage au bois Le taux réduit de TVA à 5,5 % ne s'applique qu'à la fourniture et à l'installation d'un poêle à bois relié à un tuyau fixe de branchement ou d'une chaudière individuelle à bois et des radiateurs. L'achat du bois de chauffage bénéficie également de ce taux réduit. La réduction s'effectue directement auprès de l'entreprise qui vend et installe le matériel. Les particuliers peuvent bénéficier d'un crédit d'impôt de 50% TTC sur les dépenses liées à l'achat d'un appareil de chauffage ou d'une chaudière à bois (ou autre biomasse), si leur rendement dépasse 65% et s'ils respectent les normes françaises et européennes. Les produits Flamme Verte sont une bonne garantie. Pour en bénéficier, l'entreprise ayant fourni le matériel et réalisé les travaux doit fournir une attestation ou une facture dont la photocopie est à joindre à la déclaration d'impôt. La facture doit faire clairement ressortir la part "fourniture des matériels, TVA comprise" et comporter la mention de l'efficacité selon la norme européenne ou française associée au combustible. L'Agence Nationale de l'Habitat (ANAH) offre aussi une subvention d'aide aux travaux comprise entre 15 et 70% dépendant du statut du particulier (propriétaire occupant ou bailleur) et pour tous les matériels labellisés Flamme Verte.

Ces aides semblent être efficaces puisque le Ministère de l'Industrie indique que "Le marché des appareils de chauffage au bois dont les ménages sont davantage équipés, connaît .. une croissance de l'ordre de 20 à 25 %, avec une progression significative des poêles (+ 40%) et des chaudières à bois (+ 120 %)."

Pour plus d'info, consulter les sites suivants:
- L'Ademe et la partie consacrée aux crédits d'impôts
- Le Ministère du budget

L'intégralité de l'article mentionné plus haut est à lire à cette adresse:
http://www.lepost.fr/.../aides...s-equiper-en-chauffage-ecologique.html



source de l'image : l'Ademe

1 nov. 2007

Quelques chiffres sur le site Bois de Chauffage .Net

Quelques jours après le lancement de la nouvelle version de Bois de chauffage .Net, vient l'heure du premier bilan.
Voici donc quelques chiffres pour jouer la transparence :

- Une moyenne actuelle de 1 000 visites par jour
- Un total de 28 000 visites sur le mois d'Octobre (les granules prennent du poids)
- Un taux de rebond de 13% (en baisse), ce qui signifie que les visiteurs trouvent ce qu'ils cherchaient sur le site ( ce sont des visites de gens qui cherchent vraiment du bois énergie)
- 200 fournisseurs inscrits actifs
- dont une trentaine en mode payant.

Le bilan à chaud de cette nouvelle version est donc positif même s'il y a encore beaucoup de travail pour améliorer le service. Vos suggestions sont les bienvenues!